Archives d’un auteur

PostHeaderIcon Votre site Internet va-t-il assez vite?

Google a annoncé il y a quelques jours qu’il avait intégré à son algorythme un nouveau critère : la vitesse du site. ou “site speed “.

Cela veut dire qu’officiellement, Google tient compte de la rapidité de chargement de vos pages et de circulation dans votre site pour décider de la place qu’il va prendre dans les réponses aux requêtes des internautes.

Les référenceurs vont donc pouvoir avoir un critère supplémentaire à vérifier pour essayer de comprendre pourquoi un site ne veut pas monter dans Google. Google dit que ce nouveau critère n’a pas affecté plus de 1% des positionnements dans leur moteur de recherche. Encore faut-il être sûr de ne pas faire partie des ces 1%.

Google, sur son blog donne des outils pour contrôler cette vitesse. Signalons en particulier des outils gratuits de Yahoo ou de firefox

Enfin, les webmaster tools de Google donnent des conseils et des mesures.

Fan de référencement, à vos réglettes pour mesurer la vitesse! Plus vite que ça!

PostHeaderIcon Qu’est-ce donc que le web callback? Et pourquoi s’en servir ?

Il s’agit tout simplement d’une technologie qui vous permet de vous faire rappeler au téléphone depuis un site Internet.

1 – Vous cliquez sur un bouton “Rappel gratuit”

2 – Vous saisissez votre numéro de téléphone dans une boite de dialogue

3 – Vous êtes rappelé immédiatement par l’entreprise éditrice du site Internet

Amener du trafic sur un site Internet n’est pas toujours facile. Mais le plus dur c’est encore de transformer ce trafic en contacts actifs et au final en clients. Pour tous ceux qui ont travaillé sur la conversion de leur site, vous savez que l’on perd un nombre incroyable de visiteurs au moment de passer à l’action. Combien de personnes ouvrent votre formulaire sans jamais aller au bout des 8 champs à remplir? Combien de personnes ouvrent la page de téléchargement de votre brochure mais ne cliquent jamais sur le bouton de téléchargement? Combien ouvrent votre page contact sans jamais vous appeler.

Bien sur, il faut leur donner des raisons de vous appeler : une offre, un avantage, un service, etc… Il faut bien mettre en avant votre bouton de réaction! Trop souvent on a l’impression que les éditeurs des sites ne veulent surtout pas qu’on les contacte, comme si Internet était un monde isolé du reste de la vie?!

Bien souvent, le visiteur est à deux doigts de le faire mais une “friction” psychologique l’en empêche. Une petite peur, un petit doute, une question non résolue.

C’est là que le web callback intervient. Mettez-vous à disposition de vos viviteurs quand ils ont besoin d’entendre une voix, de prendre un conseil, de donner vie à votre offre.

La présence d’un webcall back peut multiplier la conversion de votre page par 2 et parfois beaucoup plus.

Comme pour toutes les techniques web, faites le test. Pour 950€ HT vous pouvez tester la solution contactweb et vous faire une idée du retour sur investissement d’une telle solution.

PostHeaderIcon Twitter continue de croitre à un rythme soutenu

On peut lire à droite ou à gauche que Twitter serait arrivé à un niveau de saturation et que le modèle aurait atteint  un plateau. Ce n’est pas certain!!!

Selon une étude réalisée  par Sysomos,  réalisée sur plus d’1milliard de tweets sur les 4 derniers mois, le grand spécialiste de la business intelligence des media sociaux nous annonce que le nombre de tweets/jour continue de croitre de 30% sur ces 4 derniers mois pour atteindre 53 millions/jour en mars…

La croissance est plus importante hors US qu’aux US.

Autre conclusion intéressante de l’étude : plus on est dans tweeter depuis longtemps, plus on y est actif.

courbe de trafic tweeter sur 4 mois

Nombre de tweets/jour sur 4 mois

PostHeaderIcon Mesurer le ROI des media sociaux.

La question des media sociaux n’est dejà plus tout à fait de savoir s’il faut en faire ou non. La question est comment commencer. La question qui va arriver immédiatement après c’est  : comment mesurer?

Il va de soi que les techniques habituelles ont cours pour mesurer l’impact des media sociaux : combien de conversions sur le site? Combien ces conversions ont couté, mais toute une nouvelle batterie de statistiques vont devoir être développée. En effet un media social ne se mesure pas tout à fait de la même manière. Le retour sur investissement n’est pas mesurable avec la même précision que des liens sponsorisés.

Une composante de viralité est importante, mais aussi la mesure qualitative des commentaires que vous générez etc…

Lisez l’article très intéressant de  social media Today.

Vous y découvrirez les 10 indicateurs à suivre pour la mesure de vos actions media sociaux :

Bonne lecture!

PostHeaderIcon Et si on considérait facebook comme un media classique?

Voici un sujet un tout petit peu provocateur juste après le salon du e-marketing, où tout le monde a essayé de montrer son savoir-faire en matière de media sociaux, reputation management, social media planning etc.

Ce que l’on oublie un peu après toutes ces interventions c’est que l’on peut se servir de facebook comme d’un media classique : y faire de la publicité. On peut y acheter des espaces pour y diffuser des annonces textuelles , image, ou animées de tailles multiples. On peut y cibler les annonces, et en plus Facebook propose gratuitement les statistiques ! Cette stratégie se justifue tout à fait dans un media qui touche 15 870 000  français!!!

Bien sûr il ne s’agit plus de reputation management , mais le retour sur investissement sera certainement plus facile à mesurer à court terme.

Finalement, c’est l’une des difficultés des media sociaux. Chacun a ses caractéristiques propres, ses cibles, son mode de communication et d’échange et peut servir plusieurs objectif à la fois, là ou deux magazines sont très proches dans leur mode de fonctionnement.

facebook peut ainsi vous servir à faire de la notoriété pure (c’est le CPM le moins cher des media en France aujourd’hui ou à peu près), à faire du clic (un coût au clic très bas mais souvent un CTR assez bas) ou encore entretenir votre communauté et votre réputation… Un bon casse tête en définitive dans lequel le néophite a toute chance de se perdre.

Ce n’est pas parce que l’on fait du digital marketing qu’il faut négliger certains bons principes classiques, et en plus  un test n’est pas ruineux. Pensez-y!