Archive pour avril 2010

PostHeaderIcon Votre site Internet va-t-il assez vite?

Google a annoncé il y a quelques jours qu’il avait intégré à son algorythme un nouveau critère : la vitesse du site. ou “site speed “.

Cela veut dire qu’officiellement, Google tient compte de la rapidité de chargement de vos pages et de circulation dans votre site pour décider de la place qu’il va prendre dans les réponses aux requêtes des internautes.

Les référenceurs vont donc pouvoir avoir un critère supplémentaire à vérifier pour essayer de comprendre pourquoi un site ne veut pas monter dans Google. Google dit que ce nouveau critère n’a pas affecté plus de 1% des positionnements dans leur moteur de recherche. Encore faut-il être sûr de ne pas faire partie des ces 1%.

Google, sur son blog donne des outils pour contrôler cette vitesse. Signalons en particulier des outils gratuits de Yahoo ou de firefox

Enfin, les webmaster tools de Google donnent des conseils et des mesures.

Fan de référencement, à vos réglettes pour mesurer la vitesse! Plus vite que ça!

PostHeaderIcon Moteurs de recherche verts – Green search engines

LE WEB SUR ECRAN NOIR POUR SAUVER LA PLANETE

Le lancement de la Taxe carbone française est reporté. Certains s’en réjouissent, d’autres le regrettent. Cela ne doit pas nous empêcher  d’avoir un comportement éco-responsable au quotidien, dans chacun de nos actes les plus courants.

Or quoi de plus commun pour tous les internautes que notre usage intensif des moteurs de recherche. Voici un an ou deux j’avais commencé à utiliser Blackle, version sur écran noir du moteur de recherche Google. Je ne sais pourquoi j’ai cessé son usage, probablement suite à la mise à jour de mes navigateurs.

J’ai souhaité savoir ce qu’était devenu ce dispositif et j’en ai profité pour faire une recherche plus large sur l’existence des moteurs de recherche verts.

Voici la liste de moteurs de recherche verts que j’ai retenue. Je vous recommande de les tester, avant d’en sélectionner un. Si vous connaissez mieux, n’hésitez pas à m’en faire part. Pour l’instant j’hésite entre Blackle, Jabago et Ninja. Malheureusement pour la planète, après un ou deux écrans, on bascule vers des pages à fond blanc !

Blackle
Earthle
Google-black blogspot
GreenerGle
iBlackle
Jabago
Ninja
Power-google blogspot

PostHeaderIcon Qu’est-ce donc que le web callback? Et pourquoi s’en servir ?

Il s’agit tout simplement d’une technologie qui vous permet de vous faire rappeler au téléphone depuis un site Internet.

1 – Vous cliquez sur un bouton “Rappel gratuit”

2 – Vous saisissez votre numéro de téléphone dans une boite de dialogue

3 – Vous êtes rappelé immédiatement par l’entreprise éditrice du site Internet

Amener du trafic sur un site Internet n’est pas toujours facile. Mais le plus dur c’est encore de transformer ce trafic en contacts actifs et au final en clients. Pour tous ceux qui ont travaillé sur la conversion de leur site, vous savez que l’on perd un nombre incroyable de visiteurs au moment de passer à l’action. Combien de personnes ouvrent votre formulaire sans jamais aller au bout des 8 champs à remplir? Combien de personnes ouvrent la page de téléchargement de votre brochure mais ne cliquent jamais sur le bouton de téléchargement? Combien ouvrent votre page contact sans jamais vous appeler.

Bien sur, il faut leur donner des raisons de vous appeler : une offre, un avantage, un service, etc… Il faut bien mettre en avant votre bouton de réaction! Trop souvent on a l’impression que les éditeurs des sites ne veulent surtout pas qu’on les contacte, comme si Internet était un monde isolé du reste de la vie?!

Bien souvent, le visiteur est à deux doigts de le faire mais une “friction” psychologique l’en empêche. Une petite peur, un petit doute, une question non résolue.

C’est là que le web callback intervient. Mettez-vous à disposition de vos viviteurs quand ils ont besoin d’entendre une voix, de prendre un conseil, de donner vie à votre offre.

La présence d’un webcall back peut multiplier la conversion de votre page par 2 et parfois beaucoup plus.

Comme pour toutes les techniques web, faites le test. Pour 950€ HT vous pouvez tester la solution contactweb et vous faire une idée du retour sur investissement d’une telle solution.

PostHeaderIcon SEMRush – Base de données française avec 6 millions de mots-clés

La base de données SEMRush américaine est connue des spécialistes en SEO (optimisation de la visibilité organique – naturelle – des pages web). Ce qui est un peu moins connu,  ce sont les nouvelles bases de données pour les pays suivants : Allemagne, France, Russie, Espagne et Royaume-Uni. La base américaine est riche de 40 millions de mots-clés et 17,2 millions de domaines. Les autres bases comptent chacune 6 millions de mots-clés et entre 2,1 millions (Russie) et 6,4 millions  (Royaume-Uni) de domaines. La base française est riche de 4,3 millions de domaines.

Une curiosité de ma part m’a fait tester l’expression “Repas de mariage” sur la base française.

Copie d'écran Base de données Semrush française

Quelles informations reçoit-on en retour ?

Il y a en moyenne 1 300 recherches par mois sur Google France pour l’expression “Repas de Mariage”. Cette expression a une valeur d’enchère de 0,45 USD (environ 0,35 €) pour un positionnement payant – Liens sponsorisés.

Ensuite un tableau donne les domaines et les URL de page qui sortent le mieux en visibilité organique et un autre tableau les domaines et URL de page qui sortent le mieux en liens sponsorisés. C’est avec plaisir que nous constatons que le site d’un de nos clients Thierry Melle traiteur – www.thierrymelle-traiteur.net est classé en 4ème position en visibilité naturelle.

Pour ceux qui n’utilisent pas encore la base de données française de SEMRush, je vous engage à le faire.

Lien vers le site de SEMRush.     Vidéo SEMRush en Anglais